Novéquilibres : illustration de la page Vos Bénéfices

Quels sont les bénéficiaires ?

Tous les individus de l’organisation, car l’amélioration de la qualité de vie au travail contribue :

  • à l’épanouissement au travail,
  • à l’efficacité individuelle et à la motivation,
  • à l’engagement,
  • à la santé physique et psychologique.
Des gains à tous les niveaux pour l’organisation.

L’organisation, avec des gains multidimensionnels :

  • En terme économique et juridique :
    • Une baisse des coûts de l’absentéisme et du présentéisme
    • Une baisse des accidents du travail et des maladies professionnelles (en particulier les TMS, en rappelant que les TMS trouvent une partie de ses causes dans le stress au travail)
    • Une amélioration de la performance individuelle du fait d’une motivation et d’un engagement accru
    • Une amélioration de la performance collective du fait du développement des solidarités entre individus et entre fonctions de l’organisation
    • Une baisse des coûts en recrutement du fait de la baisse du turnover attendue d’une meilleure fidélisation des salariés
  • En terme social :
    • Traiter de la qualité de vie au travail est un accélérateur du dialogue social et permet de sortir d’éventuelles postures susceptibles d’enliser les relations entre la direction de l’organisation et les représentants des salariés.
    • Les relations interpersonnelles sont plus apaisées et plus riches.
    • Apporter de la reconnaissance au travail à travers des leviers autres que la rémunération qui offre au salarié un sentiment d’équilibre entre ce qu’il donne et ce qu’il reçoit.
  • En terme de communication :
    • une identité renforcée
    • une meilleure compréhension de la stratégie et un partage de l’information favorisant l’implication
    • la valorisation de l’image de l’organisation auprès de ses salariés, de ses clients, des médias et donc du grand public
  • En terme de Responsabilité Sociétale des Entreprises :
    • l’amélioration de la qualité de vie au travail est également une contribution à la dimension sociale de la RSE.